Rotorua

Rotorua, c’est LA ville de Nouvelle Zélande pour ce qui concerne les phénomènes géothermiques, passage obligé du circuit de l’île du Nord ! On sait tout de suite qu’on s’en approche, lorsque l’odeur caractéristique d’œuf pourri du souffre commence à nous chatouiller le nez…

A proximité, on y trouve 2 sites fabuleux, Waimangu Volcanic Valley et Wai-o-Tapu, qui font définitivement parti de nos coups de cœur de l’Île du Nord; et un 3ème site qui nous a un peu moins plu, Te Puia. Si on veut en plus se balader dans la ville, aller se relaxer au spa, voir profiter des activités nautiques sur le lac, autant dire qu’une seule journée ne suffit pas !

Nous y avons donc passé 1 journée et demi, mais n’avons pas beaucoup profiter de la ville en elle-même, nous sommes surtout allés voir les sites naturels, et encore là aussi nous n’avons pas tout fait.

En dehors des magnifiques sites de Waimangu et Wai-o-Tapu, et des Blue et Green Lakes, voici ce que nous avons visité.

Te Puia

A Rotorua même, nous avons visité Te Puia, autre site renommé qui contient geyser, mud pool (cratères de boue bouillonante), et fumerolles, et même des kiwis, et des activités liées à la culture maorie. On avait prévu de faire la totale, la visite du site+ la soirée dîner et hāngi (méthode de cuisson où l’on place la nourriture dans un trou sur des pierres chaudes, on referme et on laisse mijoter plusieurs heures).

Arrivés devant le site, on a quelque peu déchanté : c’est en bord de route, encerclé par des palissades, en plein cœur de la ville… l’impression d’être en pleine nature comme Waimangu ou Wai-o-Tapu n’y était pas. A l’entrée, on dirait un guichet pour entrer dans un parc d’attraction du style disney, avec les guichetiers derrières une paroi de verre, qui parlaient dans des micros, et n’avaient pas spécialement le sourire… On avait l’impression qu’on allait nous vendre un billet pour la parade de Mickey, à 100 dollars de plus par personne par rapport au prix du parc seul, et on a donc renoncé au dîner et spectacle pour prendre le billet du parc seul. C’est du coup un regret de ne pas avoir pu approcher de plus près la culture Maorie, si c’était à refaire, je pense que j’essaierai de trouver quelque chose qui paraît plus « authentique » au premier abord. Peut être que c’était très bien, mais cela nous a paru d’un abord trop commercial.

Le parc en lui même est ensuite sympathique, mais pas exceptionnel lorsqu’on a déjà vu Waimangu et Wai-o-Tapu. Le geyser est joli (toujours peu impressionnant comparé au geyser islandais!), et on a eu la chance de le voir avec un arc en ciel.

IMG_1627

Le kiwi n’a pas montré le bout de son nez (ça roupille tout le temps en se planquant, et les salles sont dans l’obscurité). Les fumerolles étaient assez impressionnantes, et les indication sur la culture maorie intéressantes : la steam box pour cuire les aliments par exemple.

La balade ne pose aucune difficulté, c’est très bien balisé, voir même un peu trop…

En ressortant, passage par le gift shop, mais avant il y a un atelier du travail du bois Maori assez intéressant.

La ville et le lac de Rotorua

La ville de Rotorua est au bord du lac… Rotorua. Ce qui permet donc une jolie vue sur celui-ci.

Les jardins du musée de Rotorua sont aussi très jolis.

Polynésian Spa

Et juste à côté de ces jardins et du musée, on y trouve le Polynésian Spa, en bordure de lac !

Bon plan : bon de réduction dans la brochure de l’aéroport.

Il y a le choix entre plusieurs formules, de la piscine intérieure en passant par les bains extérieurs, voir les jacuzzi extérieurs privatifs. Nous avons pris l’entrée pour l’accès aux bains extérieurs communs.

La serviette, le savon et shampoing sont fournis, il faut par contre bien enlever ses bijoux qui peuvent être abîmés par la forte teneur en souffre de l’eau. Il y a aussi des sèches-cheveux à disposition.

Et une fois en maillot de bain, la détente commence ! Plusieurs bassins se trouvent en extérieur, avec différentes températures et vue sur le lac.

Il n’y a plus qu’à paresser, en admirant le coucher de soleil sur le lac, et en testant les différents bassins d’eau chaude naturelle…

Restaurant  : le Zanellis

Pour achever en beauté cette journée, nous avons testé un petit resto italien, à la déco voulant rappeler la Toscane.

Nous y avons très bien mangé, pour un prix raisonnable pour la Nouvelle Zélande (bien que toujours un peu élevé).

IMG_2511

On aimerait y retourner…

Waimangu Volcanic Valley, Wai-o-Tapu, Polynesian Spa, le Zanelli

On aimerait bien y aller…

Voir un hangi « authentique », Hellsgate à Mourea

Publicités

5 réflexions sur “Rotorua

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s