Vie pratique en Nouvelle-Zélande

Ça y est, après 35h à 40h de voyage depuis la France, un itinéraire peaufiné depuis des mois, que ce soit dans l’île du Sud ou du Nord, vous y voilà ! Et une fois sur place ?  Résumé en 10 étapes.

1ère étape : Arriver à l’aéroport

Bondir sur les brochures de l’aéroport qui sont pleines de coupons de réduction. Montrer patte blanche (ou plutôt chaussure de rando) à la douane et au contrôle sanitaire pour la préservation de la biodiversité.

20150803_055225

2ème étape : Récupérer la voiture/van de location

Prévoyant comme vous êtes, la réservation est à portée de main dans votre sac à dos, ainsi que votre permis de conduire, et permis international (techniquement, les 2 sont nécessaires. Attention, le permis international n’est qu’une traduction, et n’a aucune valeur seul).

Pour rejoindre la compagnie de location, notre compagnie de location (Apex Car Rentals) est venue nous chercher directement à l’aéroport, après que nous ayons téléphoné (il y avait un téléphone dans le hall de l’aéroport) que nous étions bien arrivés.

Une fois la voiture récupéré, attention, conduire à gauche ! Donc avec la fatigue et le décalage horaire, bien penser à regarder à droite, à prendre les rond-point à l’envers etc…

3ème étape : Trouver votre hôtel

Mieux vaut avoir une bonne carte sous la main pour une grande ville, car votre patience sera assez faible avec la fatigue.

Brancher vos appareils électriques pour les recharger (il faut un adaptateur, et souvent actionner un interrupteur à côté de la prise électrique). Faire chauffer votre matelas en hiver pour avoir un lit tout chaud…

Se jeter sur le lit… et non, vous n’avez pas envie de dormir, vous êtes en Nouvelle-Zélande après tout !

4ème étape : Explorer et randonner

Profiter des nombreux sentiers balisés et aménagés, pour des balades de toute longueur et distance, pour admirer la nature.

Explorer sans peur, de jour comme de nuit, en se baladant le nez en l’air pour admirer végétation ou paysage. Ne pas se sentir en danger. Profiter.

Ne jamais laisser tout de même les affaires apparentes en voiture,  se tartiner de crème solaire en été, et se méfier des sandflies l’été aussi.

5ème étape : Conduire et encore conduire

A gauche, file de gauche… Avancer lentement sur les routes néo-zélandaises, les autoroutes n’en ont que le nom une fois sortis des grandes villes. Y aller doucement, les vitesses limites sont basses. Les nombreux virages sont bien indiqués, ainsi que la vitesse pour les passer en toute sécurité.

Penser aux routes à péage dans l’île du Nord.

S’arrêter à tous les panneaux « viewpoint », admirer, rêver. Rigoler devant les messages de sécurité routière.

IMG_3206

6ème étape : Compter ses dollars

Un bon repas est dans les 40 dollars, la moindre activité à minimum 50 dollars, les nuits dans les 60 dollars de moyenne hors saison et hors grande ville, l’essence à prix similaire à la France… ça grimpe vite, et il n’y a pas tant que cela d’activités gratuites dans les grands point d’intérêt touristiques. Oublier de donner les coupons de réduction et pester.

Avoir relevé son plafond de retrait et aussi de paiement, si vous n’aviez pas payé d’avance hébergement et voiture. Manger des sandwichs en attendant que les 7 jours glissants soient écoulés et de pouvoir de nouveau retirer, chercher les balades gratuites.

7ème étape : Chercher le soleil

Ne pas insister quand le temps est mauvais, et faire quelques kilomètres supplémentaires pour aller suivre le soleil. Prévoir plusieurs jours pour les activités que vous voulez absolument faire (Tongariro crossing, Milford Sound ou rando sur glacier par exemple).

8ème étape : Déguster les spécialités locales

Au super marché, direction le rayon vin : les vins néo-zélandais  valent le détour : pour le blanc, direction la vitrine réfrigérée qui permettent de l’avoir directement à  température idéale. Savourer un bon verre de chardonnay. Pour le rouge ou le blanc, demander à un néo-zélandais dans le rayon, qui vous conseillera certainement.

Au rayon fromage, tenter aussi plusieurs spécialités locales. Comble du bonheur, contrairement aux USA, on peut trouver du pain qui ressemble à du pain.

Certains hébergements avec kitchenette permettent de faire vous même à manger, avec des produits de bonne qualité à prix raisonnables.

Au restaurant, commander un verre de vin pour accompagner… votre burger, ou éventuellement du mouton, qui s’il court tout « fluffy » dans les prairies n’est pas souvent dans l’assiette.  Pas mal de poisson à tester. Goûter la nourriture d’origine asiatique, ou italienne.

9ème étape : Parler anglais

Parler anglais avec les locaux, mais profiter de guide papier en français sur la plupart des sites. Noter la différence d’accent, entendre parler français un peu plus loin par les seuls autres touristes.

10ème étape : Profiter des « hotpools »

Grâce à ses nombreux sites géothermiques, la Nouvelle-Zélande bénéficie de beaucoup d’endroits où l’on peut profiter de l’eau chaude naturelle, que ça soit en creusant son jacuzzi privatif à Hot Water Beach, ou des établissements de bains comme à Rotorua. Détente assurée après une journée de vadrouille !

20150806_173638

Et vous, avez-vous des conseils pour explorer ce pays ?

Autres articles :

Publicités

15 réflexions sur “Vie pratique en Nouvelle-Zélande

  1. Ralala… Que de souvenirs ! Ce pays me manque tellement !
    C’est un très bon résumé que tu nous offres ici. Effectivement, la NZ est un pays magnifique, et je plussoie la détente en hotppols après une longue journée 😀

    SI je peux donner UN SEUL conseil, c’est de se faire une nuit à « East Cape », pour profiter du (presque) premier lever de soleil au Monde… C’est magnifique ! ❤

    Aimé par 1 personne

  2. Ton article me rend drôlement nostalgique!

    Un petit sourire pour le « manger local ». On a essayé les green-lipped mussel en descendant sur Kaikoura et c’était spécial. J’adore les produits de la mer mais ces moules vertes sont tellement grosses qu’il faut les couper en deux pour les mettre dans la bouche et quand tu as regardé dedans et bien c’est trop tard 😛 Un traumatisme!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s