Cienfuegos, la perle du Sud

Cienfuegos, surnommée la perle du Sud du fait de son emplacement , est une petite ville située au creux d’une baie sur la côte Sud de Cuba. Située à environ 250 km de la Havane, elle permet donc une étape agréable sur la route de Trinidad.

IMG_8324

Son centre historique, très bien entretenu et rénové, est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. On y retrouve plusieurs bâtiments historiques, et nous commençons notre visite par le théâtre Tomas Terry, toujours en activité, et qui a vu de nombreuses célébrités se produire. Pas de photos à l’intérieur (payantes), mais comme d’habitude il y a peu à voir dans les bâtiments. On peut tout de même noter la fresque du plafond, qui reprend une pendule à l’heure du dernier coup de pinceau de l’artiste !

Puis nous parcourons la place centrale, José Marti, du nom du fameux héros national dont nous entendrons beaucoup parler. Il est bien plus célèbre ici que le Che, connu pourtant davantage à l’étranger. José Marti n’est pas de la même époque, mais c’est l’un des pionniers de la lutte pour l’indépendance de Cuba (à l’époque donc indépendance de la Couronne d’Espagne). Les révolutionnaires luttant ensuite contre les Etats-Unis se réclament de son courant de pensée. Ce qui fait qu’à Cuba, il n’est pas une ville que nous ayons visité sans une rue, place, statue ou école du nom du héros national !

En statue, il s’agit bien sûr de José Marti auprès duquel flotte le drapeau national.

IMG_8410-001

La visite se poursuit dans les petites rues avoisinantes, au sol en marbre. En effet, le marbre servait de lest aux bateaux traversant à vide pour aller récupérer les richesses des Amériques, et était débarqué ici lors de l’escale avant de rejoindre le continent.

Sur le chemin, on croise aussi plusieurs types de magasins que fréquentent les cubains. Il y a 4 types de magasins, les premiers où ils achètent le nécessaire à très bas prix avec leurs carnets de rations (beurre, huile, lait, farine etc…), les deuxièmes où ils achètent le reste en nourriture en monnaie locale, les troisième où l’on trouve aussi des appareils électroménager et meubles, et les derniers où l’on trouve des produits de meilleures qualité mais en monnaie « touriste », donc plus cher. Nous avons fait un tour dans les magasins de 2ème et 3ème catégorie, ce qui nous a donné un petit aperçu.

Après déjeuner, nous nous sommes dirigés sur le Prado, la rue menant à la presque-île Punta Gorda. Ici plus de  marbre, mais une grande avenue avec des bâtiments de style colonial plus ou moins défraîchis.

On arrive donc ensuite à la route en bord de mer qui rejoint la presque-île. Il s’agit d’une longue promenade bordée de palmiers.

Retour ensuite à la place principale, la balade jusqu’à la mer étant un peu longue à faire à pied.

On bifurque ensuite dans une nouvelle petite rue menant à la mer, et contenant un petit marché d’artisanat comme nous croiserons souvent. En chemin, on peut voir des militaires sulfater des moustiques dans une maison, enfumant ainsi la moitié de la rue, un spectacle aussi assez commun !

De nouveau de retour à la place centrale, où historiquement, 46 colons français venant de Bordeaux sont venus s’y installer et y ont laissé leur marque. En effet, on peu y voir un petit kiosque à musique à côté de la statue, ce qui est peu courant à Cuba. On aperçoit aussi la rosace indiquant l’endroit exact où Louis de Clouet aurait fondé la ville avec ses colons. Le nom de Cienfuegos sera donné plus tard à la ville, du nom de son gouverneur de l’époque.

Au bout de la place, se dresse un petit arc de triomphe.

IMG_8366-001

En fin d’après-midi, direction le palacio del Valle à Punta Gorda, sur la presque-île , pour prendre un verre sur la terrasse panoramique. Il s’agit d’un palais du début du 20ème siècle, aux différents styles architecturaux mélangés, notamment mauresque, espagnol, mais aussi gothique, roman ou baroque. On en a reconnu quelques uns, les plus évidents, notamment le style mauresque des arches, et l’inspiration indienne que certaines découpes, dans un style global très milles et une nuits ! Maintenant un hôtel restaurant, profiter de la terrasse panoramique permet d’avoir un aperçu de ce bâtiment.

C’est une petite ville que nous avons trouvé très agréable, et qui doit mériter un peu plus de temps que nous en a accordé notre itinéraire, pour découvrir les activités autour de la ville, notamment les activités nautiques (bien que le bord de mer en ville paraissait assez peu soigné).

Publicités

7 réflexions sur “Cienfuegos, la perle du Sud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s