Préparer son voyage en Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie est un territoire français, en réalité un POM (Pays d’Outre-Mer), qui est aussi aux antipodes de la France. Le voyage à l’autre bout du monde, même si la langue reste la même, a demandé quelques préparatifs !

IMG_7013-001

La Nouvelle-Calédonie n’a absolument pas misé sur le développement touristique, l’essentiel de son économie étant basée sur l’exploitation du nickel. Ainsi, les grands sites de réservations habituels pour les hébergements (Expedia et similaires, tripadvisor pour les avis) n’ont pas grand chose à proposer.

Et s’ils n’ont pas grand chose à proposer, cela veut dire que sur place, il faut mieux avoir prévu à l’avance, au risque de se retrouver dehors (ce qui a failli nous arriver à 2 reprises).

20150825_122729

En Nouvelle Calédonie, on paye en Francs Pacifique (XPF).

 6 mois avant le départ :

Il y a peu de vols pour Nouméa, ils sont vite pleins et les prix grimpent ! Il faut s’y prendre le plus tôt possible, et ne pas trop rêver sur une baisse possible du prix…

3 à 6 mois avant le départ:

  • Acheter les guides de voyages (Lonely Planet et Petit Futé, le Routard n’existe pas pour l’Océanie) ;
  • Acheter une carte routière : En dehors de Nouméa, les panneaux routiers disparaissent petit à petit !
  • Réserver les vols intérieurs ;
  • Préparer  l’itinéraire.

Pour les vols intérieurs, tout se passe avec Air Calédonie. Les vols partent de Nouméa Magenta, et il est indispensable de repasser par Magenta pour aller d’une île à une autre. Les réservations ne sont pas ouvertes très tôt à l’avance, il faut donc guetter. Attention, le site internet ne fonctionne pas forcément pour permettre d’aller au bout de la réservation ! Il ne faut pas hésiter à envoyer un mail pour effectuer votre réservation si besoin, c’est ce que nous avons fait.

20150822_093113

ATR de Air Calédonie

Bon à savoir : Les horaires de vols peuvent changer presque jusqu’au dernier moment ! Sur nos 4 vols, 3 ont eu leurs horaires changés de quelques heures, à cause de modifications de l’aviation civile indépendantes de la compagnie.

Attention : Sur Air Calédonie, les poids des bagages sont très limités : 12 kg en soute et  3 kg en bagage cabine (1 seul bagage). Et tout est pesé ! En soute, ET en cabine ! Il faut donc être sûr de ne pas dépasser. Nous avions pu laisser des affaires chez nos amies pour le vol. Le maximum autorisé en payant un supplément est de 23 kg (sur un vol international long-courrier, c’est 30 kg, donc à prévoir !).

Bon plan : Les vols étant chers, on peut faire des économies si on souhaite aller sur plusieurs îles: en effet, pour aller sur 2 îles, on peut prendre un billet le Pass qui comprend 4 vols pour un prix forfaitaire. A comparer au prix des billets pris indépendamment !

Un mois ou deux avant :

  • Réserver son véhicule ;
  • Réserver les hébergements.

Pour le véhicule, nous avions choisi une agence locale, A5 location, qui proposait des prix attractifs et qui a l’avantage d’avoir une agence à la fois à l’aéroport international La Tontouta, et à l’aéroport de Nouméa Magenta qui dessert les îles. Pour réserver un véhicule dans les îles, nous n’avons eu aucune réponse aux mails que nous avons envoyé et avons donc réservé sur place auprès de notre hôtel.

Pour les hébergements, c’est plus compliqué ! Il faut trouver les adresses dans les guides, vu qu’il n’y a pas grand chose sur internet, et tenter de contacter les propriétaires. Il y a assez peu de grands hôtels, ce sont donc plus des petites structures. Et même si l’hôtel est dans le guide, il peut qu’il n’y soit plus, comme l’hôtel de l’aéroport international de la Tontouta qui avait brûlé du sol au plafond quand nous avons tenté d’y aller !

Le temps de réponse -s’il y a réponse – est assez long vu que nos jours et nuits sont inversés ! Et je conseille de  RE – confirmer la réservation peu de temps avant : en effet à Hienghène, nous nous sommes retrouvés le bec dans l’eau à 19h en arrivant à un camping qui était censé nous avoir monté une tente…

Une semaine ou deux avant le départ :

  • Relever le plafond de retrait/paiement de CB (si possible avoir 2 CB) ;
  • Vérifier les franchises bagages de chaque vol (souvent 30 kg vols internationaux, 23 kg vols nationaux, et seulement 12 kg compris pour Air Calédonie).
  • Prévoir sa trousse à pharmacie (ex: gouttes pour le nez qui permettent d’éviter les problèmes de compression à la descente qui engendrent des douleurs au niveau de la tête/oreille pour les 35h de voyage, crème solaire 50, ou encore l’anti-moustique tropical, les moustiques étant très actifs !) ;

Attention, quoiqu’on fasse, le plafond de retrait est de 300 euros par semaine, et il n’est pas possible de payer certaines chambres d’hôtes avec la carte bancaire.

Récapitulatif des achats :

  • Une carte routière ( indispensable !) ;
  • Les guides de voyages : attention pas de Guide du Routard pour l’Océanie ;
  • Un cale-nuque, voir des chaussettes de contention (35h de voyage !), voir lingettes nettoyantes/mini dentifrice pour le trajet ;
  • Crème solaire, après-solaire, anti-moustique tropical (en pharmacie), apaisant après piqûre !

Dans la valise :

  • De bonnes chaussures de marche ou baskets pour les randonnées ;
  • Des vêtements légers pour la journée, casquette, et un peu plus couvrant pour le soir et les moustiques !
  • Éventuellement des chaussures qui vont dans l’eau pour la plage pour ne pas se blesser sur les coraux ;
  • Éventuellement lycra pour se baigner sans craindre les coups de soleil en été ;
  • Un masque – tuba pour le snorkelling.

Au final nous avons opté pour un itinéraire sur une semaine, réparti entre le Caillou avec un road trip de 4 jours, et 2 îles, l’Île des Pins et Ouvéa.

Pour préparer son voyage, quelques sites utiles:

 

Et vous ? Avez-vous d’autres conseils pour préparer un voyage en Nouvelle Calédonie ?

 

 

 

Publicités

16 réflexions sur “Préparer son voyage en Nouvelle-Calédonie

  1. haha c’était l’horreur la préparation de ce voyage! J’y ai passé des jours et des jours (je n’avais pas de guide de voyage, seulement internet à disposition), perso je conseille d’avoir un gros budget (parce que ça part très vite là-bas) et de la patience car les personnes ne répondent pas forcément aux emails, annulent (voire oublient) au dernier moment et il y a beaucoup de grèves là-bas… Le top étant de connaître quelqu’un sur place ce qui facilite pas mal les démarches. Très bon conseils néanmoins, ton blog m’aurait sûrement aidé à l’époque! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ! Oui c’est sur que l’état d’esprit si différent de la métropole est un peu étrange à comprendre au début 😉 Je ne suis toujours pas remise de m’être pointée à 19h à un camping et qu’il n’y ait plus eu personne…
      C’est vrai que ça facilite de connaître quelqu’un, notamment pour appeler si besoin quand internet ne fonctionne pas !

      Aimé par 1 personne

  2. Je soutiens les conseils de la voiture et de la crème solaire. J’étais tellement brûlée que j’avais des cloques. Et j’ai laissé mon permis en France donc impossible de louer une voiture et c’était bien embêtant.
    On fait aussi bien attention au poids et à la quantité de ses bagages quand on voyage sur Air Calédonie. C’est une des compagnies les plus strictes que j’ai vu.

    Bizarrement j’ai eu deux piqures de moustiques alors que d’habitude j’en suis pleine.

    Ah et si on peut plonger, on plonge, c’est vraiment agréable et assez incroyable.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de ton commentaire !
      Ah oui c’est vrai que peser les bagages cabines je n’avais jamais vu ça, tu as tout à fait raison il faut que je rajoute !
      Tu as de la chance pour les moustiques, dès notre première nuit on s’est fait dévorer !
      On n’a pas eu l’occasion de faire de vraie plongée avec bouteille, c’est vrai que je regrette !

      J'aime

  3. Pour moi qui y vit, je dirais qu’il faut aussi penser à prendre un t-shirt en lycra qui sera encore plus efficace que la crème solaire, de prendre plus de temps si cela est possible, minimum 15 jours pour pouvoir profiter de tout ce qu’il y a à faire ici 🙂
    Et petit conseil, ne pas prendre de vol internet le même jour que son vol international. Je prendrais une marge de 24h à 48h car les grèves de l’aviation arrivent assez souvent.
    Ton article est très complet, bravo !

    Aimé par 1 personne

  4. Ah ! Je regrette que mon pays soit si inculte ! En effet, il a misé sur une ressource qui s’épuise trop rapidement… alors que le tourisme aurait pu augmenté le budget …et les gens ne sont pas tous serviables …. pas tous heureusement, mais même entre calédoniens des fois c’est limite x) AAAAHHH ! Ce si beau pays ravagé ! En tout cas, j’espère que tu y as passé un bon séjour !

    J'aime

      1. Toujours les mêmes :p ! Pour le tourisme, je pense aussi, déjà avec le nouvel hôtel à Bourail (Sheraton). Mais entre nous, ils auraient pu y penser plus tôt 😉 (En 2010, j’étais en Sciences Po, et on a fait le tour des institutions politiques … à cette époque ils hésitaient entre le nickel et le tourisme). Bon vaut mieux tard que jamais ! 😀 Je suis contente que vous avez apprécié c’est quand même une belle île !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s